Hanté par 5 légendes urbaines japonaises ! Le vendredi 13 de l’horreur

332 vues332 vues
Ne ratez aucune vidéo de Doc Japan, Abonnez-vous !
Vidéo spéciale Vendredi 13 ! #Japon #parodie
On joue à se faire peur à travers 5 légendes urbaines japonaises terrifiantes ! Dans une ambiance lourde et une mise en scène de film d'horreur, je vous fais découvrir ces 5 légendes urbaines originaires du Japon. De la publicité maudite au jinmenken, en passant par la sukima onna ou Hanako-san, préparez-vous à frissonner et sursauter au rythme de cette soirée effrayante... et vous verrez que les Japonais n'ont pas leur pareil lorsqu'il s'agit d'imaginer des histoires horribles, peuplées de créatures diaboliques et de rituels étranges... alors, prêts à affronter ces 5 légendes urbaines japonaises ?

*****************************************************************************
SOMMAIRE :

00:00 Une vidéo un vendredi 13... ça tourne mal !
00:39 Kleenex et la publicité maudite
02:53 Seul dans les ténèbres... ou pas !
03:41 Sukima Onna, la fille de l'interstice
05:19 Qui est tombé dans la baignoire ?
06:03 Daruma-san, esprit de la salle de bain
08:36 Occupé !
09:11 Hanako-san, la fille des toilettes
10:41 Le cauchemar continue !
11:22 Jinmenken, le chien à tête humaine
12:31 Sauvé... jusqu'à la prochaine fois (?)

*****************************************************************************
Facebook : https://www.facebook.com/DocJapan/
Instagram : https://www.instagram.com/doc_japan/

*****************************************************************************
Si la vidéo vous a plu, pensez à liker, commenter, partager, et à vous abonner pour toujours plus de vidéos sur le Japon !

Doc Japan

Soif de culture japonaise ? Envie d'en apprendre toujours plus sur le pays du Soleil Levant ? Bienvenue chez Doc Japan, la chaîne qui te fera découvrir le Japon sous toutes les coutures !

Doc Japan vous propose 45 vidéos sur Vu du Japon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.